TOO MUCH

Bernard Pras et Éric Liot, entre deux Pop


Château du Val Fleury, Gif-sur-Yvette, France, 5 mars au 12 avril 2015, ©ldist

 

 

 

 

 

Il y a une quinzaine d'années, Éric Liot fait connaissance du travail de Bernard Pras, et Bernard Pras de celui d'Éric Liot dans les allées de la foire d'art contemporain à Paris. Ils ne se connaissent pas encore. Depuis ils leur arrivent de partager les mêmes cimaises et souvent les mêmes collectionneurs. Leur goût pour l'objet et leur rapport à l'image les rapprochent tandis que leur démarche marque leur singularité.

 

L'ambition de l'exposition Too much est d'éclairer justement sur ce qui les rend entre deux pop.

 

Bernard Pras utilise les objets usuels : jouets en plastiques, emballages, ustensiles de cuisine, tissus, etc. pour leurs formes, leurs matières et leurs couleurs. Ces bricoles deviennent les accessoires d'un tour de magie. Puisque Bernard Pras recrée dans l'espace, en se faisant guider par l'objectif photographique, l'image en volume d'une image en deux dimensions. Son trucage génial repose sur le fait que son oeuvre (le résultat) se révèle dans le court-circuit mental qui se produit quand le regardeur passe de la perplexité à la reconnaissance de l'image.

 

Éric Liot se constitue une banque d'images tirées des médias qu'il fait imprimer sur papier au format désiré. Héros et héroïnes de comics, mangas et logos de marques, il n'utilise que le mode de l'illustration. Il cite ouvertement ses sources puisque c'est justement l'esprit avec lequel il les réutilise qui développe son style.

 

En utilisant des objets et des illustrations, Pras et Liot créent d'autres images à partir de ces éléments manufacturés et des produits médiatisés. La limite entre objet et image reste tenue. Leur démarche puise dans les références (éculées) de la culture de masse et de la mémoire collective.

 

En privilégiant un choix d'oeuvres qui interprétent plus spécialement les chefs d'oeuvres de la peinture, leurs univers  interprètent les références de notre culture collective héritée du passé mais aussi, celles éphémères de notre époque.

 

                 www.bernardpras.fr               

www.eric-liot.com

 

Laurence d'Ist